Dans la série lieux culturels atypiques, je demande: La base sous marine . J'adore cet endroit pour son côté sombre: béton, pénombre,poids de l'histoire.... et surtout pour les perspectives qu'il offre: lumineuses trouées vers le ciel , passerelles au dessus de l'eau du bassin à flots et bien sûr les spectacles qu'on y donne.

Dimanche était le dernier jour de l'expo des photographies de Sabine Weiss, photographe humaniste de la veine des Doisneau, Willy Ronnis, Boubat, dont elle est la contemporaine. 120 grands formats en noir et blanc installés par thèmes dans les cellules de la base. Des instantanés saisissant l'instant intime, le mouvement,transcendant la misère des époques et des lieux . .

Dommage ,il n'y avait plus de catalogue , j'aurais aimé me replonger dans l'atmosphère de ses beaux clichés...

base sousmarine