Etait-ce parce que c'était un dimanche ou bien parce que c'est une année particulière.... cette année la journée de la femme du 8 mars est passée chez moi inaperçue; pas de référence aux pionnières des luttes pour la reconnaissance des droits, pas une petite pensée pour Flora,Olympe,Simone,Elizabeth,Antoinette.... Non je suis allée voir une bluette,et des femmes il y en avait plein mais elles chantaient, dansaient et conspiraient.....  Et quand Clairette décide de prendre son destin en main il ne s'agit que de démasquer le séducteur infidèle pour finalement choisir le mariage de raison avec le perruquier de la halle..et oui, c'était l'opéra comique de Lecoq "La fille de madame Angot".... mais bientôt j'irai avec Annie au cimetière de la chartreuse voir si le monument édifié pour Flora grâce à la souscription de ses nombreux camarades est toujours en place, et en attendant hommage au travail des femmes .

batz