le hall de la gare de Pessac,curieux endroit pour un concert! mais ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion d'aller écouter le choeur de l'opéra accompagné d'un orchestre de cordes alors... des petites chaussettes aux pieds et mon gilet polaire sous la veste et me voilà parée...car le hall est un préau ouvert aux 4 vents... J'arrive de bonne heure et, chouette il reste une place sur un banc le long du quai, un emplacement super pour dominer l'évênement. Les choristes sont arrivés peu à peu qui par le tram, côté sud, qui par le train côte est, les instrumentistes descendent des voitures côté ouest...

gare pessac (2)

 Et c'est parti pour  les vingt minutes d'Adam's Lament, une oeuvre contemporaine de l'estonien Arvo Part contemporain mais de facture classique on se laisse emporter jusqu'au klaxon du train pour l'espagne,puis des musiquettes d'ouverture et fermetures des portes des TER qui se succèdent, sourires des musiciens qui restent concentrés sur l'oeuvre , quand là c'est trop le chef interrompt le mouvement c'est le train interminable du fret ferroviaire et le bruit infernal de son cadencement . Et alors les cordes peuvent reprendre la mélodie, les belles voix graves s'exprimer, les voix cristallines s'élèvent au dessus des michelines et rames de tramway, une harley vient même ajouter ses pétarades...mais non, l'oreille tendue à l'extrème c'est décidé:je ne perdrai rien de cet impromptu musical qui m'est donné à entendre!

choeur opéra