Au fond de ma poche , tout froissé j'ai retrouvé mon billet pour l'expo "de Corot à Wlaminck 1850-1950 peindre la banlieue"

P1120561

 

et sur un siècle, ils ont bien changés les abords de Paris!... En 1850,les peintres prenaient un bon bol d'air campagnard : travaux de la ferme,prés et brumes sur les marécages....puis les carrières ouvrent des gouffres sous les pieds des vaches,les cheminées d'usine crachent leur fumées,... et revient la poésie des bords de Seine, d'Oise ou de Marne: canotages et guinguettes...Je n'ai pas pu prendre de photos ,elles étaient interdites; mais j'ai trouvé cette vidéo sur le net pour vous faire partager ma visite.

https://vimeo.com/198174714